Ecole coloniale portugaise, probablement travail luso-thaïlandais, XVIIe/XVIIIe siècle

Lot 217
800 - 1 500 €
Résultats sans frais
Résultat: 11 000 €

Ecole coloniale portugaise, probablement travail luso-thaïlandais, XVIIe/XVIIIe siècle

L'Enfant Jésus endormi
Statuette en applique en ivoire polychromé, insérée dans une base en bois peint représentant un rocher.
Porte l'étiquette au revers «vente Pichon 1897» (pour Jérôme-Frédéric Pichon)
Dim. (ivoire): 17 x 3 cm - (base): 5,5 x 24 x 8,5 cm
Littérature en rapport:
- Sao Roque, Antiquités & Galerie d'art, Du vieux continent au nouveau monde. L'empire portugais ouvre les portes de l'Europe à l'âge moderne, Liboas, Paris, 2017.
- Jean Michel Massing, Gauvin Bailey, Nuno Vassallo e Silva, Ivories in the portu­guese Empire, Lisbon: Scribe, 2013, ill.16 à 19.
- Bernardo Ferrao de Tavares e Tavora, Imaginaria luso-oriental, imprensa Na­cional, Casa da moeda, Lisboa 1983.
Cette oeuvre en ivoire représentant L'Enfant Jesus endormi a probablement été produite par un atelier luso-thaïlandais au XVIIe ou au XVIIIème siècle. Les Portugais qui s'étaient installés dès le début du XVIème siècle dans le royaume de Siam invitèrent en effet les ateliers locaux à produire des oeuvres de dévotion à des fins prosélytes et mercantiles. Ces ateliers s'inspirèrent des formes et moyens d'expressions déjà traditionnellement utilisées localement pour représenter les nouvelles déités. Ainsi l'enfant Jésus est représenté étendu, selon une typologie propre au bouddhisme de Thaïlande: couché sur un lit de feuilles de jasmin, il repose sur le côté droit, le visage serein, les yeux mi-clos et un sourire apaisé illuminant son visage. Il est revêtu d'une tunique nouée à l'avant par un cordon, laissant apparaitre son ventre, et d'un pantalon s'arrêtant avant les genoux. Le détail du tissu est délicatement représenté par l'utilisation de la polychromie.
Cette attitude reprend clairement la position consacrée dans laquelle est mort Bouddha (en Parinirvana); Les grosses boucles de ses cheveux, stylisées et alignées, encadrant son visage rappellent d'ailleurs la coiffure spirituelle traditionnelle de Bouddha."
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue